Wiki Narnia
Advertisement
Site-logo.png
Cette page est officiellement terminée. Si vous désirez ajouter des informations supplémentaires, veuillez contacter un administrateur pour accéder à la page. Une protection a été appliquée pour éviter toute dégradation.



"À la lumière du ciel septentrional, je vous présente le Roi Peter le Magnifique."
Aslan[src]

Peter Pevensie, affectueusement prénommé Pete par son frère et ses sœurs (en version anglaise), né en 1927 en Angleterre, est l’aîné des quatre enfants Pevensie. En 1940, pour échapper aux raids aériens, Peter et sa fratrie quittent la capitale anglaise et sont évacués vers la campagne, dans le manoir du professeur Digory Kirke. Là-bas, ils découvrent une armoire magique les conduisant dans un monde nommé Narnia. Après avoir vaincu la Sorcière Blanche, Peter est couronné Grand Peter de Narnia avec ses sœurs et son frère, au Palais de Cair Paravel. Leur règne de quinze ans est connu pour être l’Âge d’Or de Narnia : il devient le Grand Roi Peter, le Magnifique. De plus, il est titré Empereur des Îles Solitaires, Seigneur de Cair Paravel et Chevalier de l'Ordre très Noble du Lion.

Biographie

Page longue. Cliquez pour lire.

Enfance

Peter rassure Lucy.

Peter est né en 1927. Fils aîné de M. Pevensie et de son épouse Helen, il est le grand frère de Susan (née en 1928), de Edmund (né en 1930) et de Lucy (née en 1932). Originaire de Finchley, il grandit avec sa famille dans la capitale britannique. En 1937, son petit frère Edmund et lui sont scolarisés dans un pensionnat. En 1940, alors que Peter est à peine âgé de treize ans, l’Angleterre est menacée par des raids aériens allemands. Pour y échapper, les quatre enfants Pevensie sont évacués vers la campagne.

Le Lion, la Sorcière Blanche et l’Armoire magique

Au manoir du professeur Kirke

  • Version littéraire

À leur arrivée dans le manoir, les quatre enfants décident de visiter la propriété. Au cours de la visite, Lucy prétend avoir découvert un monde magique, à l’intérieur de l’Armoire de la chambre d’amis. Pragmatiques, Peter et Susan ne croient pas aux dires de leur petite sœur.

  • Version cinématographique

Peter et Edmund se disputent.

Le lendemain de leur arrivée au manoir, pour faire plaisir à sa sœur benjamine, Peter accepte de jouer à cache-cache avec ses cadets. Néanmoins, la partie est interrompt lorsque Lucy prétend avoir découvert un monde prénommé Narnia. Seul à croire aux propos de sa sœur, Edmund est sévèrement disputé par Peter, qui est irrité par son comportement enfantin. Au cours de la nuit, après leur visite à Narnia, Lucy et Edmund réveillent Peter. Prétendant que Lucy est une menteuse, Edmund prend un malin plaisir à se moquer de la créativité de sa petite sœur. Énervé, Peter et Susan suivent Lucy pour la réconforter mais ces derniers sont surpris par le professeur Digory Kirke.

Peter joue au baseball.

Inquiets de l’état psychologique de Lucy, Susan et Peter décident de se confier au professeur et pensent que Narnia n’est que pure fantaisie. Pourtant, le professeur les encourage à croire aux dires de leur sœur. Le lendemain, au cours d’une belle matinée ensoleillée, les trois aînés jouent paisiblement au baseball, à l’extérieur. Ayant mal réceptionné la balle, Edmund casse accidentellement un carreau d’une vitre du manoir.

Découverte de Narnia

Peter s'excuse auprès de Lucy.

Pour échapper à la gouvernante Madame Macready (qui fait une visite aux touristes dans la version littéraire)  les enfants se réfugient dans l’armoire de la chambre d’amis : Susan et Peter découvrent finalement le monde de Narnia et s’excusent auprès de Lucy. Selon les désirs de Lucy, les quatre enfants décident de rendre visiter au faune prénommé Tumnus, qu’elle a rencontré au cours de sa première visite à Narnia. Arrivés devant sa maison, les Pevensie apprennent que le faune a été capturé par les hommes de la Sorcière Blanche pour avoir fraternisé avec des humains.

Rencontre des castors

Les Pevensie rencontre M. Castor.

Alors que Susan suggère de quitter Narnia, la fratrie surprend un castor parlant dans les bois et ce dernier leur demande de le suivre jusqu'à sa tanière car des témoins oculaires pourraient les espionner. Une fois arrivés chez l'animal, les Pevensie dînent en compagnie de de M. Castor et de son épouse, autour d'une table bien garnie de nourriture. Au cours de la conversation, les deux animaux leur racontent une vieille prophétie narnienne comme quoi deux fils d'Adam et deux fils d'Ève vaincront la Sorcière Blanche et siègeront à Cair Paravel aux côtés d'Aslan, où ils seront couronnés rois et reines de Narnia.

Peter et Susan ne croient pas à la prophétie.

Refusant de croire en cette prophétie, Peter et Susan décident de rentrer chez eux. Au moment de partir, ils découvrent qu'Edmund s'est éclipsé pour rejoindre la Sorcière Blanche. Mécontent, Peter s'accourt dans le froid glacial pour chercher son petit frère. Malheureusement, il assiste à la plus grande trahison : il voit son cadet pénétrer dans le château de la Sorcière, au loin. Cette scène provoque d'ailleurs une grande dispute entre Susan et Peter. Afin de sauver leur frère, les Pevensie décident de rejoindre Aslan avec l'aide des castors.

Note : Dans la version littéraire, les Pevensie n'ont jamais croisé de renard.

Peter discute avec ses sœurs.

Avant de partir rejoindre le lion, les cinq protagonistes retournent dans la tanière ds castors. Néanmoins, ils découvrent que la demeure est surveillée par les quelques gardes de la Sorcière Blanche. Pour les semer, les Pevensie s'enfuient dans un conduit relié à la maison des blaireaux. Une fois à l'extérieur, ils croisent le chemin d'un renard, qui leur propose de grimper un arbre le temps qu'il mène les ennemis vers une fausse piste.

Rencontre du Père Noël

  • Version littéraire

Pour récupérer d'une nuit éprouvante, les Pevensie et les castors s'abritent dans une petite cachette conçue par M. Castor.

  • Version cinématographique

Peter reçoit ses cadeaux.

Alors que la neige est sur le point de fondre car la magie de la Sorcière s'affaiblit, les Pevensie et les castors parcourent de nombreux kilomètres à pieds jusqu'au moment où ils aperçoivent un traineau. Pensant qu'il s'agisse de la Sorcière Blanche, ils se réfugient derrière à rocher. Le propriétaire du traineau n'est autre que le Père Noël, revenu à Narnia après cent ans d'absence. Pour les aider à affronter la Sorcière Blanche, le vieil homme donne à chacun des trois enfants des cadeaux de Noël − des armes pour se défendre et non des jouets. Ainsi, Peter reçoit une épée ainsi qu'un bouclier.

Les Pevensie traversent la rivière.

Pour rejoindre le camp narnien, les Pevensie doivent traverser une rivière gelée. Avec la fonte de la glace, la traversée semble être assez périlleuse d'autant plus que Maugrim et ses autres compagnons débarquent sur les lieux. Hésitant à tuer le loup, Peter et ses sœurs se retrouvent engloutis par l'eau de la chute d'eau, qui s'est versée sur eux après que la barrière de glace ait fondu. De ce fait, ils parviennent par la même occasion de semer les loups ainsi que de franchir la rivière.

Rencontre d’Aslan

Peter rencontre Aslan.

Le printemps arrive progressivement, permettant aux Pevensie de se séparer de leur gros manteau en fourrure. Arrivé sur le camp narnien, Peter demande de l'aide auprès d'Aslan dans l'optique de sauver son petit frère Edmund, alors détenu en captivité par la Sorcière Blanche.

Peter se confie à Aslan.

Désormais en sécurité, les Pevensie peuvent enfin se reposer. Cependant, Peter se doute de la prophétie narnienne et se confie à Aslan : il ne pense point être apte à mener une bataille. Pourtant, leur conversation est interrompue par la corne de Susan : ses deux sœurs sont en danger.

Le premier combat de Peter

Peter affronte Maugrim.

En effet, Lucy et Susan sont attaquées par surprise par les gardes de la Sorcière Blanche. Alors qu'elles sont agrippées à un arbre, elles assistent à la première scène de combat de Peter. Peu confiant, le jeune garçon n'ose point blesser Maugrim. L'animal finit tout de même par se jeter sur lui. Dans sa chute, Peter parvient à empaler le loup devant de nombreux Narniens, ébahis par son talent précoce au combat. À l'issue de cet évènement, Aslan fait titrer le jeune garçon de Chevalier de Narnia et le surnomme même Peter, la Terreur des Loups.

Peter accueille Edmund.

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil dans une des tentes du camp d'Aslan, Peter aperçoit son petit frère Edmund au loin, en train de parler avec Aslan. Assurément, le petit garçon a été libéré par les Narniens. Les retrouvailles entre Edmund et sa fratrie semblent chaleureuses, à l'exception de Peter, qui se montre légèrement froid.

Peter déjeune avec sa fratrie.

Le midi, les Pevensie se réunissent pour prendre le déjeuner ensemble. Durant le repas, Peter en profite pour donner des directives à ses cadets et les suggèrent de rentrer à la maison, le temps qui mène la bataille contre la Sorcière Blanche. Refusant de se plier aux ordres de son aîné, Lucy et Edmund préfèrent restés. De ce fait, les Pevensie passent l'après-midi à s'entrainer. Par exemple, Peter et Edmund font de l'équitation et apprennent à manier l'épée. Toutefois, leurs moments paisibles ne sont que de courte durée : la Sorcière Blanche arrive et demande audience auprès d'Aslan.

Peter défend son petit frère.

La Souveraine de Narnia demande au lion le sang d'Edmund, comme la tradition narnienne l'exige. Opposé à cette requête, Peter brandit son épée. Après une long débat, la Sorcière finit par renoncer au sang du fils d'Adam. Au cours de la nuit, Peter et Edmund sont réveillés par un esprit du vent et celui-ci leur informe la mort d'Aslan. Abandonné et perdu, Peter ne parvient plus à se rendormir : il doit guider les Narniens pour la bataille de Beruna.

La Première Bataille de Beruna

Peter dirige l'armée narnienne.

Le lendemain matin, les Narniens se tiennent près à affronter les soldats dans la Sorcière Blanche. La bataille se déroule à Beruna et Peter dirige les troupes principales, contrairement à son petit frère, qui gère plutôt les troupes de secours. Sur le dos de sa licorne blanche, le jeune garçon ordonne aux griffons de jeter des pierres sur l'ennemi avant de donner le signal d'alerte pour démarrer la bataille.

Peter veut venger son frère.

Alors que la bataille se tourne en faveur de la Sorcière Blanche, Peter suggère aux Narniens de se replier vers les rochers. de cette façon, ils pourront attaquer l'adversaire par surprise. De plus, le petit garçon ordonne à Edmund de rentrer à la maison, par peur que ce dernière ne se blesse. Cependant, désobéissant comme à son habitude, Edmund préfère continuer à se battre : après avoir brisé la baguette magique de la Sorcière, il se fait poignarder par cette dernière, sous les yeux de son grand frère Peter. Rempli de colère à la vue de cette scène, Peter se précipite vers la reine de Narnia et cherche à venger son cadet.

Peter affronte la Sorcière Blanche.

Malheureusement, moins compétent que son adversaire, Peter ne parvient guère à éliminer la Sorcière. Le petit garçon est sauvé par Aslan, qui se jette sur Jadis et la tue sur le coup, signant ainsi la fin de la bataille et la victoire définitive des troupes narniennes. Edmund est également sauvé in extremis par sa petite sœur Lucy.

Peter est couronné roi de Narnia.

Par la suite, les Pevensie sont couronnés rois et reines de Narnia, dans le palais de Cair Paravel. À l'occasion, Peter est également titré Empereur des Îles Solitaires.


Âge d’Or de Narnia

Les Pevensie illustrés durant leur règne.

Le règne des quatre enfants Pevensie dure quinze ans de 1000 à 1015 NT. Cette période est surnommée « l’Âge d’Or de Narnia ». D’abord, les souverains consacrèrent la majorité de leur temps à rechercher les fuyards de l’armée de la Sorcière Blanche et à les supprimer. De plus, ils firent des lois justes, ils maintinrent la paix, ils empêchèrent les bons arbres d’être coupés sans nécessité et  ils permirent aux jeunes nains et aux jeunes satyres de ne pas aller en classe. Ils repoussèrent les géants sauvages vers le nord de Narnia. Ils firent amitié et conclurent une alliance avec les pays situés au-delà de la mer : ils firent des visites officielles. Peter devint un homme grand, vigoureux, et un valeureux guerrier, et on l’appela le roi Peter le Magnifique.

Le Cheval et son écuyer

Les Pevensie durant leur fin de règne.

Durant les dernières années de son règne, le roi Peter a accueilli le prince Rabadash, à la cour de Cair Paravel. Ce dernier était venu pour demander la main de la reine Susan. Ayant créé des liens d'amitié avec la contrée d'Archenland, Peter propose au roi de ce Royaume d'organiser un tournoi pour son fils, le prince Corin. À l'issu de cet événement, Peter a l'intention de le titrer Chevalier de Cair Paravel. Alors qu'Edmund et Susan sont à Tashbaan pour signer un traité, Peter n'est pas présent à Cair Paravel. En effet, le souverain dirige son armé pour repousser les Géants, au Nord de Narnia.

La chasse au cerf blanc

Peter chasse le cerf blanc.

En 1015 NT, Tumnus annonce aux quatre souverains la venue exceptionnelle d'un cerf blanc dans la région, qui exaucerait les souhaits quand on l'attrapait. Alors les quatre enfants, en compagnie des principaux membres de leur cour, partirent à cheval, avec des trompes et des chiens, dans les bois de l'Ouest, pour suivre le cerf blanc. Arrivés dans la forêt, les quatre souverains admirent reconnaître les environs et décidèrent d'explorer les lieux.

Les Pevensie retournent en Angleterre.

Après s'être enfoncés dans les branches d'arbres, les Pevensie se retrouvent finalement de retour en Angleterre, dans le manoir de Digory Kirke, dans leur corps d'enfants. Ils sont accueillis par le professeur lui-même. Cet événement met un terme à leur règne.

Le Prince Caspian

Un an en Angleterre

En raison de la magie à Narnia, leur règne de quinze ans n'a pas pris une seconde sur Terre. Suite à leurs aventures à Narnia, les quatre enfants Pevensie retournent à Londres où ils étudient : les garçons fréquentent l'internat de Hendon House tandis que les filles vont à Saint Finbar.

  • Version littéraire

Un an plus tard, alors que les Pevensie s'apprêtent à prendre le train pour rejoindre leur école respective, ces derniers ressentent une violente douleur au niveau de leurs membres inférieurs : ils sont soudainement transportés vers le monde de Narnia.

  • Version cinématographique

Les Pevensie patientent à la gare.

Un an après leurs aventures à Narnia, les Pevensie sont sur le point d'aller dans leur internat respectif. Cependant, Peter rencontre quelques embûches : après avoir été bousculé par un jeune garçon, il refuse de s'excuser, ce qui provoque une bagarre dans la gare. Aidé de son petit frère Edmund, Peter n'est pourtant point reconnaissant envers lui. Après s'être installés sur un banc de la station de train, les Pevensie ressentent un étirement et sont propulsés vers le monde de Narnia, après que le décor de la gare s'est estompé.

De retour à Narnia

Heureux de retourner à Narnia, les Pevensie s'accourent vers la mer turquoise et pataugeant dans l'eau. Cependant, ils se rendent rapidement compte que plusieurs années se sont écoulées depuis leur disparition en 1015 NT. Pour comprendre ce qui se passe, la fratrie s'aventure dans les ruines.

  • Version littéraire

Peter finit par comprendre la situation et en déduit que les ruines ne sont autres que les restes de Cair Paravel, le palais dans lequel ils avaient tous habité autrefois, durant leur règne en tant que rois et reines de Narnia. Avant que la nuit ne tombe, le jeune garçon propose à sa fratrie de chercher de la nourriture. Peter trouve un pommier, planté à proximité d'un puit et en cueille plusieurs pour pouvoir se nourrir. Étant donné que la température extérieure chute dans la soirée, Peter et Edmund se partagent un seul et unique manteau, pour éviter de prendre froid.

  • Version cinématographique

Peter et Edmund tentent d'ouvrir la porte.

Les Pevensie comprennent rapidement la situation : environ mille trois-cent années se sont écoulées depuis leur départ de Narnia. Pourtant, ils continuent de faire le tour des lieux et finissent par trouver l'entrée de la chambre du trésor de Cair Paravel. Avant d'y pénétrer, Peter tente de concevoir une torche avec un morceau de sa chemise, avant qu'Edmund n'utilise sa propre torche électrique, qu'il a reçue pour son anniversaire. Après avoir récupéré leurs effets personnels, les quatre Pevensie quittent les ruines.

La rencontre de Trompillon

Peter sauve Trompillon.

Sur leur chemin, ils aperçoivent une petite embarcation dans laquelle se trouvent deux soldats Telmarins détenant en otage un nain du nom de Trompillon. Pour empêcher les Telmarins de faire couler leur prisonnier, Peter se jette à dans la rivière et sauve son compagnon narnien de la noyade. Par la suite, les Pevensie font plus ample connaissance avec Trompillon, qui leur explique que la corne magique de Susan était censée les ramener à Narnia, dans l'unique but d'aider le Prince Caspian, le prince héritier et légitime de la couronne narnienne.

Peter propose un duel.

Point convaincu par l'utilité des Pevensie dans cette révolution telmarine, Trompillon semble particulièrement désespéré de rencontrer de simples enfants. Pour le convaincre du contraire, Peter propose un duel entre son petit frère Edmund et le nain, ainsi qu'une compétition de tir à l'arc contre Susan : Trompillon échoue dans les deux épreuves. Après cela, les Pevensie s'allient au nain et partent à la recherche du Prince Caspian.

Peter se cache des Telmarins.

Cependant, ils croisent de nombreuses embûches sur leur route. Persuadé d'avoir pris le bon chemin, Peter apprend alors que le paysage narnien a été modifié avec l'érosion et le temps, jusqu'à ce que sa petite sœur Lucy prétend avoir vu Aslan dans la forêt. Point convaincu par les propos de leur cadette, Peter et Susan ne préfèrent pas suivre un lion a priori invisible. Pourtant, les Pevensie finiront par traverser une falaise car le guet de Beruna est déjà occupé par les belligérants Telmarins. Le soir, les cinq protagonistes dorment et récupèrent de leur journée éprouvante.

La rencontre de Caspian

  • Version littéraire

À l'aube, Lucy tente de réveiller ses compagnons : seul Edmund accepte de la suivre (version littéraire). En s'enfonçant dans les bois, ils finissent par retrouver Aslan. Par la suite, Peter, Edmund et Trompillon arrivent à la Table de Pierre et surprennent le prince Caspian discuter avec ses compagnons de route, Nikabrik et Chasseur de Truffes. Néanmoins, l'un des camarades du prince désire procéder à un rituel pour ramener la Sorcière Blanche à la vie. Les Pevensie et Trompillon interviennent pour l'éliminer.

  • Version cinématographique

Peter rencontre Caspian.

Le lendemain matin, Peter surprend un Minotaure au loin et ordonne à sa petite sœur Lucy de rester à l'écart pour éviter tout danger. Soudain, le jeune roi est attaqué par surprise par le Prince Caspian. Les deux jeunes hommes arrêtent de se battre et s'allient dans la lutte contre l'usurpateur Miraz. Avec les Anciens Narniens, les Pevensie rejoignent la Table de Pierre, où plusieurs soldats les attendent.

Peter prépare un plan.

Arrivés au lieu, les Pevensie et le Prince Caspian se mettent d'accord sur un plan pour éliminer Miraz. Alors que Caspian propose une bataille devant le tombeau, Peter suggère plutôt une embuscade nocturne. Avec le soutien de Ripitchip, de Trompillon et de Edmund, les Narniens décident finalement d'attaquer le château de Miraz, à la tombée de la nuit.

Embuscade nocturne

Note : Les évènements suivants sont inexistants dans la version littéraire.

Peter ne veut pas abandonner ses hommes.

Durant l'assaut nocturne, Peter, Susan et Caspian jouent deux rôles décisifs : celui d'éliminer le roi Miraz et celui de lever la herse. Avec l'aide de trois griffons, les trois adolescents parviennent à s'introduire dans le château. Cependant, les plans sont modifiés et brouillés par Caspian qui, au lieu de lever la herse, préfère sauver son professeur en l'aidant à s'échapper des cachots. Ainsi, l'embuscade s'achève par une victoire telmarine décisive. Mécontent, Peter blâme Caspian d'être à l'origine de l'échec de la prise d'assaut.

Peter confronte la Sorcière Blanche.

À leur retour de l'embuscade, Peter, Edmund, Lucy et Trompillon surprennent Nikabrik invoquer un rituel pour ramener la Sorcière Blanche à la vie, en se servant d'une goutte de sang appartenant à Caspian. Edmund tue la Sorcière en brisant la glace avec son épée.

Le duel contre Miraz

Peter se bat contre Miraz.

Dans l'optique de retarder l'attaque des Telmarins, Peter prévoit de se battre contre Miraz en duel. Durant le combat, Peter se fait déboîté la bras gauche mais finit par obtenir la victoire. Contre toute attente, le Seigneur Sosespian assassine volontairement son roi et déclare la guerre aux Anciens Narniens.

La deuxième bataille de Beruna

Peter et son frère dirigent la bataille.

Pour se préparer, Peter et Edmund dirigent l'armée narnienne. En attendant l'arrivée de Caspian depuis les sous-sols du tombeau de la Table de Pierre, les deux souverains tentent d'attirer l'ennemi vers eux, pour ensemble les attaquer par des tirs d'arcs. Grâce à l'intervention d'Aslan, la bataille se termine en une victoire narnienne décisive : Caspian peut enfin récupérer son trône.

Retour définitif en Angleterre

Peter fait ses adieux.

Après le couronnement du roi Caspian X, Peter et Susan ont eu une longue conversation privée avec Aslan : ils apprennent qu’ils ne pourront pas retourner à Narnia car ils sont devenus trop âgés. Avant de partir, Peter confie son épée à Caspian puis traverse le portail dans un arbre avec sa fratrie. De retour dans la gare,  les Pevensie prennent le train pour aller dans leur internat respectif.

L’Odyssée du Passeur d’Aurore

Études

Peter dans un rêve de sa sœur.

Un an après son retour de Narnia, Peter et ses frère et sœurs passent les vacances d’été en compagnie de leur très désagréable cousin, Eustache Scrubb, à parler de leurs aventures à Narnia. À la rentrée, il séjourne dans un petit appartement avec le professeur Digory Kirke, qui aurait revendu sa demeure à cause de problèmes financiers. Là-bas, il étudie ardemment pour préparer ses études. Il est probable que le jeune homme soit affecté dans une école de médecine. En effet, il est sous-entendu dans le livre que Peter désire travailler dans le monde médical.

La Dernière Bataille

Fin de vie et mort

En 1949, Peter, Edmund et Lucy s'apprêtent à monter à bord d'un train. Dans ce même véhicule se trouvent ironiquement leurs parents, leur cousin Eustache et son amie Jill Pole, ainsi que le professeur Digory Kirke et sa camarade, Polly Plummer. Malheureusement, tous périssent au cours d'un accident. Étrangement, Peter et les autres se réveillent dans un monde inconnu, après avoir ressenti une violente douleur. Là-bas, ils retrouvent tous leurs compagnons ainsi que le dernier roi de Narnia, Tirian. Par la suite, Aslan ouvre un portail les conduisant tous vers le vrai Narnia, autrement dit, le Pays d'Aslan où toutes les âmes des défunts vivent leurs jours heureux pour l'éternité.

Titulatures

  • En 1000 NT : Monsieur Peter Pevensie puis Messire Peter Pevensie, Chevalier de l'Ordre très Noble du Lion.
  • De 1000 à 1015 NT : Sa majesté royale et impériale, le roi Peter de Narnia, Seigneur de Cair Paravel et Empereur des Îles Solitaires.

Apparence physique

Peter, à gauche sur l'illustration, par Pauline Baynes.

Dans la version littéraire, nous n'avons que très peu d'informations sur l'apparence physique de Peter. D'après les illustrations, le garçon serait brun. Dans la version cinématographique, Peter est, à l'inverse, blond et possède des yeux bleus.

Personnalité

Pour plus de détails, voir la page Peter Pevensie / Personnalité.


Citations cultes dans les films


Objets

  • Épée de Peter (anciennement) : Peter reçoit cet objet en guise de cadeau par le Père Noël. Cette arme est une valeur symbolique de la royauté narnienne car elle est facilement distinguable des autres épées du Royaume. Avant de retourner définitivement en Angleterre, le jeune roi la confie à Caspian, qui l'emporte avec lui lors de ses aventures sur le Passeur d'Aurore. Plus tard, Edmund s'en sert brièvement pour tuer un serpent de mer car l'épée posséderait des propriétés magiques.
  • Bouclier de Peter : De même que l'objet précédent, Peter la reçoit en gage de cadeau par le Père Noël.

Capacités

(Dans les livres)
  • Maîtrise de l'escrime : Peter est connu pour être un roi fort et vigoureux, ayant participé à de nombreuses batailles. Ses qualités sont d'ailleurs soulignées dans le livre intitulé le Prince Caspian, où il remporte le duel face au roi Miraz. Néanmoins, il n'est pas considéré comme étant le meilleur escrimeur des quatre Pevensie.
  • Équitation : Comme tout souverain de Narnia, Peter est capable de monter à cheval. Il a eu des cours d'équitation avec le général Oreius, avant la bataille de Beruna.
  • Natation : Peter nage très bien et sauve même la vie de Trompillon avec sa sœur Susan. Néanmoins, Susan est considérée comme étant la meilleur nageuse des quatre Pevensie.
(Dans les films)
  • Maîtrise tacticienne/ leadership : Titré grand roi et exerçant une autorité supérieure à celle de ses frère et sœurs, Peter possède une qualité remarquable en politique. Il sait prendre des décisions, il a signé plusieurs traités et a négocié plusieurs affaires. Dès l'âge de treize ans, il a su diriger une armée lors de la Bataille de Beruna.
  • Maîtrise artiste martial  : Peter est capable de se défendre à mains nus.
  • Maîtrise acrobatique : Dans les films, le jeune roi est adapte à faire des figures impressionnantes et possède une bonne agilité.

Anecdotes

  • Le prénom Peter est d'origine anglo-saxonne et signifie la pierre.
    • Le signe astrologique associé à ce nom est le Lion, reflétant l'image d'Aslan et le courage de l'animal. De plus, le métal associé est l'or, qui représente la grandeur du personnage.
  • L'origine de son nom de famille "Pevensie", provient probablement de Pevensey, la ville où Guillaume le Conquérant débarque, pour combattre le roi Harold II lors de la conquête normande, par les Anglais.
  • À l'origine, Peter devait être le benjamin de la fratrie. Seul son prénom a été retenu par l'auteur C.S. Lewis dans la version finale de son livre, Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique.
    • Dans le livre du Prince Caspian et dans une scène coupée du film, Peter confie à Caspian vouloir faire des études de médecine.
  • Dans l'adaptation cinématographie, l'acteur incarnant Peter Pevensie, William Moseley, avait le choix entre trois types épées distincts. Il aurait choisi celle en aluminium, plus simple et plus légère à manipuler pour les scènes de cascade.

Apparitions

Advertisement